tatouage_dessin_tattoo_sommieres_portrait_banniere
 

Faire une recherche :  

27/7/13 livre à lire: "le corps et ses artifices" de Denis Baron

Que vous soyez un adepte des body-modifications de toutes sortes ou tout simplement un curieux, et que vous vous questionnez sur les motivations inconscientes de ce genre d'actes, voilà le livre qu'il vous faut!

 

En utilisant les œuvres du cinéaste Cronenberg, jusqu'aux performances  de Lukas Zpira, Denis Baron vous donnes des réponses sur des questionnements divers au sujet de  la peau en tant qu'interface avec le monde, le lien entre le corps et l'esprit, le rapport au monde du "body-modifié", la gestion de la douleur etc....

 

résumé:

Dans les processus de création gisent les enjeux théoriques de la recherche plurielle en image. Quelles sont les formes modernes de la croyance en l'image et de quelle manière le cinéma, la photographie, l'art-vidéo, travaillent sur les frontières de l'expérimentation et des mutations théoriques de l'image ? Quels sont les registres de fluctuation, d'intervalle, de crise de la subjectivité dont sont victimes nos regards sur les mutations actuelles de l'image ? La chair à l'image est alors un enjeu qui concerne notre lecture des changements de point de vue sur le corps du sujet et le corps de l'image. La transformation u corps aujourd'hui est le symptôme d'une époque où tout s'entremêle pour construire un bric-à-brac d'identité où l'apparence, l'illusion, prime sur le réel. Pour Baudrillard, le corps ne trouve plus sa place, car il est empêtré dans sa propre image, dans son propre simulacre. D'où la raison à un corps inquiet, qui se cherche avant tout. La solution ? Le creuser et le pétrir pour en faire ressortir la chair dans un monde évoluant au gré des nouvelles technologies. Cet ouvrage met en avant l'utilisation du corps en tant que matière première pour interroger son rapport au monde. S'appuyant sur les travaux de Deleuze et de Le Breton, Corps et artifices souhaite construire une grille de lecture anatomique et déployer des lignes de force biomécaniques. Pour que l'homme puisse réinvestir son statut de " machine désirante ".

 

Sommaire:


LE CORPS, ETATS DES LIEUX

  • Le corps comme produit de l'imaginaire
  • Une chair changeante ? Besoin de redémarrer une forme de désir


L'UNIVERS CRONENBERGUIEN OU LA PENETRATION DE LA CHAIR

  • David Cronenberg, l'apôtre du corps mutant
  • Le corps- objet
  • Le corps, ultime stade du réel ? Recherche d'une " nouvelle chair "


BODY-ART ET RECHERCHES CORPORELLES

  • Le body-art comme moyen d'expression
  • Modifications corporelles
  • Le corps et la machine
  • Pénétrer la sensation pour une renaissance de l'homme

 


 


 

 
27/4/13 Livre de Vladimir Velickovic reçu!!

Il est arrivé!!! Ce magnifique livre commandé à la galerie Samantha Sellem à Paris! Une retrospective de 1954 à 2013 de l'artiste Vladimir Velickovic! Il n'a été édité qu'a 1200 exemplaires!

C'est un livre énorme, avec des reproductions de peintures de très très bonne qualité. Ce livre met vraiment l'eau à la bouche et donne une envie irresistible d'aller voir ces oeuvres en vrai.

Le travail de Vladimir Velickovoc est tout simplement magique: des toiles gigantesque (minimum 2m ) qui dégagent une atmosphère pesante, et en même temps fascinante.

A découvrir à tout prix, c'est un artiste que j'adore.


livre_retrospective_vladimir_velickovic_peintre_galerie_samantha_sellem

 


 

 
14/3/13 La technique de l'agrandissement aux carreaux en dessin

Bonjour à tous, aujourd'hui je vous explique comment faire un agrandissement aux carreaux en dessin.

 

Effectivement, lorsqu' on  est pas un mordu des proportions, et que l'on veut quand même faire un dessin juste et réaliste, il existe cette technique. Surtout pour tout dessin qui demande de la précision comme le portrait.

 

Je précise que l'on parle « d'agrandissement aux carreaux » mais on peut aussi bien le reproduire à la même taille bien sur!

 

Tout d'abord, vous avez devant vos yeux l'image à reproduire votre feuille blanche et vos crayons. Commencer par tracer des carreaux sur votre modèle de façon marquée avec un crayon fin ou un stylo. Si l'image est petite ou possède beaucoup de détails, vous pouvez faire des carreaux de 1cmx1cm. Si l'image est plus grande, faites des carreaux de 2cmx2cm. Et si l'image est très grande, possède peu de détails ou que vous voulez vous durcir la tache, faites des carreaux plus grands. Moi, je n'utilise que le 1cmx1cm ou le 2cmx2cm. Il m'arrive aussi de faire de 2cmx2cm, et de diviser certains carreaux pour des détails importants ; comme pour les yeux sur un portrait par exemple.

Petite astuce : si vous ne voulez pas abîmer votre image : scotchez un calque dessus et tracez vos carreaux sur le calque !

 

Deuxième étape : reproduire les carreaux sur la feuille blanche ! Alors, c'est là où il faut se demander ce qu'on va faire : est ce qu'on fait son dessin à la même proportion que le modèle, ou est ce qu'on l'agrandit ?

Si vous souhaitez garder la même taille, il suffit de reproduire exactement le même quadrillage sur votre feuille. (par exemple : vous avez fait 10 carreaux de 2cm de long en hauteur et 15 carreaux de 2cm de long en largeur : vous n'avez qu'a refaire cela sur la feuille).

Si vous souhaitez agrandir votre dessin par rapport au modèle, je vous conseille de multiplier la taille au moins par deux (simplement parce que ça simplifie les calculs. Sinon, pour les matheux, vous avez carte blanche). C'est a dire que si vous avez sur votre modèle 10x15 carreaux de 1cm, sur votre feuille vous faites 20x30 carreaux de 2cm. C'est tout.

Pensez, par contre, à tracer sur votre feuille blanche des traits au crayon de façon très légère, à peine marqués !

 

Bien sur pour tracer ces carreaux, il faut utiliser une règle, et être assez rigoureux. Enfin, il faut prendre son temps et faire cela proprement. Oui, je sais, c'est assez long et fastidieux...

Vous pouvez aussi vous faire des petit repères en marge avec les lettres de l'alphabet, comme au touché coulé par exemple. Ca vous servira à vous repérer lorsque vous dessinerez.

 

Et maintenant : le dessin !

La partie la moins intéressante est enfin finie !

 

Donc, maintenant, il va vous falloir un peu d'observation. Mettez vous devant votre feuille quadrillée, avec votre modèle très près. Reproduisez les lignes du motif dans un premier carreau. Ne vous occupez pas de l'image d'ensemble, mais uniquement du carreau. Prenez des repères :par exemple, tel trait commence au milieu du côté gauche du carreau, etc... Quand vous aurez terminé un carreau, passez à un autre et ainsi de suite. Lorsque vous aurez fini tous les carreaux, votre dessin sera posé avec toutes les proportions justes !! Il ne vous manquera plus qu'a rajouter de la couleur, des ombrages, ou a repasser vos traits au stylo ! Si vous avez fait vos traits très légèrement comme je vous l'ai conseillé, ils devraient disparaître sous les ombrages ou la couleur. Vous pouvez les effacer à la gomme s'il en reste dans des endroits que vous voulez laisser en blanc, ou si vous repasser votre contour au stylo. Pour voir cette méthode en images, aller voir du côté du chapitre « ma technique de dessin ».

 


 
Laisser un commentaire sur cet article (6 commentaires déjà postés)


 

 
Pages :12>>
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement