tatouage_dessin_tattoo_sommieres_portrait_banniere
 

Vais-je regretter mon tattoo? 5/2/13

4 commentaires

Voilà plus d'un an que vous avez cette image dans le fond de votre tiroir, que vous destinez à orner votre corps de manière définitive.
Mais vous hésitez: et si vous le regrettiez plus tard? Et si ce n'était pas le bon motif? Parce que Monique au travail, elle, s'est fait tatoué le prénom de son nouveau copain, et au bout de deux mois, ils se sont séparés... La caissière de chez Inno à un petit dauphin completement démodé sur l'épaule... et vous dans tout ça? Est ce que vous allez vous retrouver comme elles? A regretter votre tatouage?

Ca dépend.

Ce que je vous livre ici, c'est une vision et une reflexion personnelle, et non une vérité absolue.

Le tatouage est un acte définitif, un engagement à vie. La question du regret est donc completement légitime et je dirais même: elle fait parti du tatouage. Se faire tatouer est un acte auquel il faut murement réfléchir dans le choix du motif, de son emplacement et du tatoueur qui vous le réalisera.

Un peu de philosophie de tatoués

Quand vous vous faîtes un tattoo, il faut partir dans l'optique que dans tous les cas, vos avis et vos gouts evolueront au fil de votre vie. Je pense que croire qu'on va trouver LE bon motif qu'on ne regrettera jamais est utopique. Tout au moins vous vous direz dans 10ans:" ah, si j'avais su, j'aurais plutot fait ça". Moi quasiment tout mes tattoos, si c'était à refaire, je referais autre chose. Ce n'est pas pour ça que je les regrette. Ils viennent marquer une période de ma vie. Si vous pensez qu'il faut absolument trouver LE motif qui vous fera vibrer toute votre vie, vous serez forcément décu ou vous ne vous ferez jamais tatouer. Si vous le prenez avec philosophie, en sachant qu'un jour ou l'autre, vos gouts vont évolueront, vous ne le "regretterez" jamais. Bien sur, ce n'ai pas pour ça que le choix doit se faire à la legère, il faut quand meme bien reflechir avant et attendre si necessaire. Bien entendu, on aura moins tendance à regretter les initiales de ses enfants, que la date de rencontre du copain avec qui on est resté trois mois. De plus, il y a d'autres raisons qui peuvent vous faire regretter un tattoo, et qui n'ont rien à voir avec le changement de goûts.

Votre tatouage: une mauvaise expérience

-Vous n'aimez pas votre tatouage. Vous le trouvez loupé.
En discutant un peu avec vos amis, vous vous rendez compte que votre expérience chez le tatoueur n'a pas été des meilleures qu'il soit: le tatoueur ne vous a pas mis à l'aise: il n'a pas parlé et a été à la limite du désagréable. En plus vous vous rendez compte qu'il a fait un tatouage similaire à votre copine pour la moitié du prix que vous avez payé.
Ne chercher pas plus loin! Vous faîtes une fixation sur votre tatouage, parce qu'il vous rappelle un mauvais souvenir! (Cela est valable aussi pour les divorces et séparations difficiles, le tatouage en commun avec le/la meilleur(e) amie qui finalement vous a piqué votre mec/nana)

-Ce peut être aussi une autre cause affective: vous venez de vous faire tatouer un motif que vous aimiez: et vous l'aimiez jusqu'a ce que votre meilleure amie vous fasse remarquer que c'est pas très joli et un peu "has been". Sa reflexion vous aura touché, et d'un coup, vous allez moins aimer votre tattoo! Encore une fois, choississez votre motif avec soin et selon vos goûts! Ayez de la personnalité et faîtes-le pour vous!

-Votre tattoo a vraiment un défaut: le trait est tremblant, les lettres pas régulières. Vous l'avez vu et vous ne le supportez plus. Et le moindre petit défaut devient un vrai complexe. Souvent, le complexe qu'il génère n'est pas justifié. De toutes façon un tattoo, même mal réalisé, ne vaut pas qu'on se gâche la vie à cause de ça. Mais l'important n'est pas de savoir si le complexe est justifié ou pas, l'important c'est votre ressenti.

 

Les solutions

Si vraiment vous ne supportez plus la vue de votre tatouage pour une raison quelquonque, il existe le "cover": on recouvre le tatouage par un autre. Mais il faut savoir que ce genre de pratique est délicate: on ne peut recouvrir un tattoo que par un autre tattoo plus gros et plus fonçé.
Sinon, en dernier recours, il existe le laser. C'est très cher, très long et ça fait plus mal que le tattoo. De plus, certaines couleurs ne disparaissent pas complètement. Le laser peut être utile pour attenuer un tattoo en vue de refaire autre chose par dessus par exemple.
Mais la meilleure des solutions consiste à bien choisir son motif et son tatoueur pour ne pas avoir à le regretter!

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Création du blog sur "l'art du dessin.com"

Bonjour à tous! Dans le but qu'on puisse faire connaissance, et que vous puissiez participer à la vie du site, j'ai décidé de lier un blog à "l'art du dessin.com". J'y publierai régulièrement des articles, des discutions concernant le dessin et le tattoo. N'hésitez pas à y répondre et à donner vos impressions!...

Lire cet article

Commentaires :

Laisser un commentaire
  • Alpagaqueen dit :
    12/2/2013 à 12h 12min

    Merci pour le lien, j'ai lu tes articles et ça m'a bien aidé ! Evidement que c'est une question qu'on se pose, franchir le "cap" est difficile. Pour moi en tout cas (ça fait 4 ans que mon dessin trainasse... :innocent: ) Et petite mention pour tes tattoos, les traits sont fins et j'ai adoré les portraits !

  • pirate dit :
    12/2/2013 à 12h 12min

    un bel article et un superbe tatouage !

  • lufon dit :
    12/2/2013 à 12h 12min

    tres realiste et bien ecrit !

  • shylyne dit :
    12/2/2013 à 12h 12min

    C'est ce qui s'appelle : prêcher pour sa paroisse !! Ma fille qui pourtant a 30ans et qui est une super nénette affirmée, m'a demandée si ça ne me dérangeait pas de se faire un tatouage, c'est sa peau mais je lui ai simplement répondu que je l'ai mise au monde avec la peau que lui a donné la nature... Je pense trop à ce qu'on faisait aux gens tatoués dans les camps de concentration..Dans l'ère où nous vivons, un tatouage est un signe distinctif qui peut se retourner contre nous. Avis purement personnel et qui bien sûr n'engage que moi et que n'enlève rien à votre talent...

  • Créer un site
    Créer un site